Quillethon SPV Louis-Ratté!

Bonjour tout le monde!

Il me fait toujours autant plaisir de vous inviter à une autre édition de notre traditionnel quillethon SPV Louis-Ratté de la région de Montréal!

Voici les informations à retenir :

Date : samedi le 23 novembre 2019 de 13h à 16h

Lieu: Salle de quilles Fleury au 1763 rue Fleury Est (coin Papineau et Fleury).  La salle de quilles se situe à la PLACE FLEURY.  Il y a un grand stationnement gratuit en arrière du centre d’achats.

Nouveau cette année: le pointage est maintenant électronique et non manuel! Quelle bonne nouvelle !

Coût: 20$ par adulte et 10$ pour les moins de 18 ans. Le coût des souliers est inclus dans le tarif.

Si possible, vous devez former des équipes de 6 personnes par allée mais nous pouvons jumeler les quilleurs solitaires au besoin!

S.V.P. veuillez réserver vos allées avant le 10 novembre.

C’est un rendez-vous !

Anik Godard
responsable du SPV région de Montréal et Rive-Nord

Un départ trop rapide en RD Congo

Le responsable du SPV de la RD Congo, Ulrich NZau, nous écrivait : « J’ai le profond regret et la tristesse de vous annoncer le décès subit de Mme Gracia TEMBO, survenu à l’hôpital général de Kinshasa le jeudi 25 septembre dernier au matin. Gracia était membre de l’équipe SPV : « Les fabricants de joie ». Elle est décédée à l’âge de 26 ans. Elle était la mère d’un petit garçon de 4 ans qui s’appelle Winner. Gracia était une fille très ouverte, qui s’adaptait facilement dans les milieux où elle se trouvait. Toujours souriante, libre dans ses pensées, elle ne se laissait pas intimider. Sa mort nous laissé désemparés. »
Communion !

Les Camps de l’Avenir en RD Congo

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ulrich Nzau nous écrit : « En cette année 2019, les camps d’avenir se sont tenus du 20 au 28 juillet pour le junior et de 10 au 18 août pour le senior à Kinshasa. Nous avons créé la cour de récréation pour les jeunes au siège du SPV RD Congo et à l’école primaire Lemba 1 au sein de la paroisse Notre-Dame d’Afrique. Trop de bonnes choses ont été dites et échangées pour qu’il soit possible d’en rendre compte en ces quelques lignes. Vous pourrez en lire plus dans le Khaoua de la fin de septembre. Nous nous sommes retrouvés à 55 participants venant des différentes équipes différentes. »

Une équipe SPV se retrouve 45 ans après

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dimanche 25 août, 10 des 11 membres de l’équipe SPV, les TCHUMS de Lachute, se retrouvaient. Cette équipe a fonctionné de 1973 à 1975, soit en 4e et 5e secondaire à la polyvalente Lavigne. C’était la première équipe du responsable général, le F. Jean-Marc St-Jacques, c.s.v.

Voici un extrait d’un courriel de leur PTR du temps, l’abbé André Daoust : « Avant la rencontre, je me disais: « Je vais revoir mes jeunes avec qui j’ai cheminé durant plus ou moins trois ans, mais 42 ans plus tard. Ils ne sont plus des jeunes, mais des adultes matures et expérimentés, à la retraite ou près de l’être. » Je n’ai pas été déçu car je vous ai retrouvés tels que je vous avais quittés, bien vivants et heureux, chacun étant riche de sa personnalité et d’une longue expérience de vie. J’ai été heureux également de rencontrer vos conjointes quand c’était le cas. L’animation de votre équipe a été une des belles réalisations de ma vie sacerdotale et j’en suis fier. D’ailleurs, par le passé, quelques-uns d’entre vous m’ont affirmé que cette expérience de vie les avait marqués profondément. L’avenir de l’Église passe par des petits groupes fraternels car la foi ne peut naître, vivre et s’épanouir si l’on reste seul dans son coin. On a besoin de l’appui d’une communauté de foi et d’amour. C’est ce que nous avons vécu durant au moins deux ans. Je souhaite que cette expérience se poursuive dans vos milieux respectifs, chacun selon ses talents et ses aptitudes. Vous avez l’occasion de la vivre quotidiennement dans votre couple ou au sein de votre famille, parfois dans vos implications communautaires. Je souhaite que la Parole de Dieu lue et méditée, seul et en communauté, soit votre aliment spirituel. »

De gauche à droite : Raynald Lauzon, Luc Maisonneuve, Sylvain St-Pierre, Denis Larocque, Marc Gommier, abbé André Daoust, Jean-Marc St-Jacques, Jean-Pierre Ggané, Jean Dansereau, Yves Brosseau

S. Daveline Livert : un engagement au service de la vie

Le samedi 17 août, les religieuses de la Congrégation des Sœurs de la Providence étaient en fête. Trois jeunes femmes, tous originaires d’Haïti, ont prononcé dans la joie leurs premiers engagements de vie consacrée. L’une d’entre elles, S. Daveline Livert, a été et est toujours une femme debout bien engagée dans le SPV de la région de Chantal, en Haïti. Le responsable général, Jean-Marc St-Jacques, c.s.v., l’ancien responsable du SPV d’Haïti, le P. Robert Jean, c.s.v., et l’actuel responsable nationale du SPV haïtien, M. Hernio Carrié, Viateur associé, étaient présents lors de cette fête.

 

Hernio Carrié, S. Daveline Livert, P. Robert Jean, un peu à l’arrière.

Le SPV du Pérou en session de formation

Du 1er au 3 août, à Chimbote, des représentants de toutes les équipes SPV du Pérou se sont donné rendez-vous pour un temps de réflexion et de partage dans la joie et la convivialité.  Certains ont fait 14 heures de route pour venir souligner les cinq ans de présence SPV en terre péruvienne.

Ici, les cinq équipes présentent leur communauté.  Une belle particularité : il y a une équipe d’adolescents à l’école Fe y Alegria de Cutervo et les parents de ces jeunes se sont regroupés en une équipe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.