Semaine sainte

Bonjour à toutes et tous !

Depuis le début du Carême, nous suivons la VOIE, celle de Jésus de Nazareth, marchant au milieu de son peuple, proposant un avenir heureux sous le signe des Béatitudes (Mt 5, 3-12) et de la défense des droits et libertés des « petits » de la terre (Mt 25,31-46), ces aimés de Dieu de tout temps.  Ensemble, nous avons repris cet appel du prophète Michée (Mi 6,8) : « On t’a dit, ô homme, ô femme, ce qui est bien pour toi.  Rien d’autre que de vivre la justice, d’aimer la fidélité et de marcher humblement avec ton Dieu ». Lire l’article

5e dimanche du Carême

Bonjour à toutes et tous !

Les textes proposés ce dimanche sont de véritables appels à aller vers demain en toute sérénité, confiants en la miséricorde infinie de notre Dieu.  Isaïe ne peut être plus clair. « Ne songez plus aux choses d’autrefois. Voici que je fais une chose nouvelle : elle germe déjà, ne le voyez-vous pas ? »  Curieuse demande pour des personnes comme nous qui cherchons toujours à faire mémoire des grands événements de notre vie personnelle et collective.  Je ne pense pas qu’Isaïe veuille dire cela.  Non, plus simplement et plus radicalement, sommes-nous attachés à un « passé dépassé » ?  Sommes-nous en mesure de faire place à ce qui surgit de nouveau dans nos familles, nos sociétés et notre Église ?  Pourtant, nous le savons bien. Notre Dieu n’est pas le Dieu de la répétition. Il est le Dieu de la création qui se continue dans le temps, dans nos contextes de vie particulier, dans un monde en changement.  Il nous invite à des réponses nouvelles pour des questions nouvelles, à des engagements nouveaux pour des réalités nouvelles. Mais, voilà, les jeunes pousses d’une vie heureuse sont là.  Savons-nous nous ouvrir les yeux et nous émerveiller devant ce qui vient ?  Même si cela peut nous faire vivre de l’insécurité, car marcher à la manière d’Abraham n’est pas de tout repos. Va, lui dit Dieu. Je te montrerai le chemin.  Acte de confiance ! Lire l’article

4e dimanche du Carême

Bonjour à toutes et tous !

Ce dimanche, nous sommes invités à la joie. Depuis son arrivée, le pape François nous rappelle que les chrétiens sont des femmes et des hommes porteurs de joie, une joie profonde, celle de l’Évangile. Un évangile qui se vit au quotidien dans l’accueil de la vie en toute confiance et espérance. L’Évangile de la joie se traduit en des mots de compassion, miséricorde, fraternité, justice, solidarité, communion, paix, tendresse… et ainsi de suite quand nous savons cueillir, jour après jour, les signes de la vie heureuse qui se manifestent inévitablement comme de petits clins d’œil d’un Dieu qui croit en la femme et l’homme comme des acteurs de changement, des créateurs d’un monde autre, des libérateurs de tout ce qui étouffe et contraint. Lire l’article

Une session des leaders bien actuelle

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le samedi 23 mars, le SPV tenait sa session des leaders au Centre SPV. La formation au leadership de changement était assurée par des membres de l’Exécutif général : Anik Godard, Annie Perreault, Marc-Antoine Parent et Jean-Marc St-Jacques. Des jeunes provenaient du SPV, des Camps de l’Avenir (lac Ouimet), de la paroisse Ste-Béatrice de Laval et d’un projet d’engagement au Congo avec les Oblates franciscaines de St-Joseph et l’abbé Jean-Crysostome Zoloshi.

3e dimanche du Carême

Bonjour à vous toutes et tous !

Les textes de ce dimanche nous invite à la patience… dans l’urgence !

Avec Dieu, nous sommes certains qu’il y a urgence d’intervenir pour libérer toutes celles et tous ceux qui sont enchaînés par l’exploitation, l’exclusion, le racisme, le sexisme, le rejet, l’intimidation. Il y a urgence de nous faire proche des personnes qui ont faim et soif d’un peu d’eau, d’un peu de pain, d’un logement décent, d’un travail signifiant…  Il y a urgence d’être avec d’autres encore qui soupirent après la simple reconnaissance de leur dignité et de leur capacité de contribuer, à leur manière, à un monde différent.  L’urgence de sauver la planète par un engagement contre tout ce qui la détruit est dit et répété sur toutes les tribunes et nous le connaissons. Lire l’article

2e dimanche du Carême

Bonjour à toutes et tous !

En ce dimanche, et pour tout le reste du Carême, nous sommes invités à nous plonger dans la lumière du Ressuscité, celui bien annoncé en ce rappel de la Transfiguration. Jour de lumière dans nos noirceurs quotidiennes.  Arrêtons-nous simplement à un verset de la première lecture proposée. Lire l’article

Le camp pendant le carnaval de Gros-Morne

Michel Phaton, président national du SPV d’Haïti, nous écrit.  « Haïti, ces derniers jours, connaît des crises dégradantes et inattendues qui causent la montée des prix des produits de première nécessité. Les commerçants profitent de l’occasion pour faire du marché noir.  Notre camp était déjà annoncé et les prix fixés.  Les responsables ne peuvent pas faire marche arrière et même augmenter les prix.  Alors, ils acceptent de réaliser quand même le camp.  Ils sont à féliciter, car personne ne croyait que cela était possible.  »

Voici quelques photos du camp. D’autres viendront quand il sera possible de les envoyer d’Haïti.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1er arrêt du Carême

Bonjour à vous toutes et tous !

Vous êtes-vous mis en marche depuis mercredi dernier ?  Il y a tant à voir sur la route de la vie. Il y a tant à faire pour que nos sœurs et nos frères vivent sereinement, dans la pleine reconnaissance de leur dignité et leur liberté créatrice.  Nous sommes inondés de nouvelles bien désagréables.  Vous le savez comme moi. Depuis des semaines, nous suivons la saga du gouvernement fédéral canadien.  Mais, pendant que les médias sont tournés vers cette « malversation potentielle », qui nous parle de la situation catastrophique dans trop de pays du monde ? Qui s’est attardé au sort de nos sœurs les femmes en cette journée du 8 mars, tout spécialement celles des pays du Sud ?  Qui a attiré notre attention sur tous les enfants laissés à eux-mêmes dans les suites de la guerre contre l’État islamique ? Qui ? Et qui encore ? Lire l’article

Entrée en Carême

Bonjour à vous toutes et tous !

En ce 6 mars, débute le temps du Carême pour la grande majorité des chrétien.ne.s du monde. Un temps de marche sereine pour retrouver les routes qui nous mènent à nous-mêmes, aux autres, aux exclus de nos systèmes, les appauvris de notre terre, voie préférentielle pour rencontrer notre Dieu, père de miséricorde et de tendresse. Rappelons-nous qu’il n’y a pas de « carême » qui ne débouche sur un « matin de Pâques ». Voilà notre espérance profonde et notre foi certaine en l’arrivée d’un monde respectueux de chaque personne. Lire l’article