S. Daveline Livert : un engagement au service de la vie

Le samedi 17 août, les religieuses de la Congrégation des Sœurs de la Providence étaient en fête. Trois jeunes femmes, tous originaires d’Haïti, ont prononcé dans la joie leurs premiers engagements de vie consacrée. L’une d’entre elles, S. Daveline Livert, a été et est toujours une femme debout bien engagée dans le SPV de la région de Chantal, en Haïti. Le responsable général, Jean-Marc St-Jacques, c.s.v., l’ancien responsable du SPV d’Haïti, le P. Robert Jean, c.s.v., et l’actuel responsable nationale du SPV haïtien, M. Hernio Carrié, Viateur associé, étaient présents lors de cette fête.

 

Hernio Carrié, S. Daveline Livert, P. Robert Jean, un peu à l’arrière.

Le SPV du Pérou en session de formation

Du 1er au 3 août, à Chimbote, des représentants de toutes les équipes SPV du Pérou se sont donné rendez-vous pour un temps de réflexion et de partage dans la joie et la convivialité.  Certains ont fait 14 heures de route pour venir souligner les cinq ans de présence SPV en terre péruvienne.

Ici, les cinq équipes présentent leur communauté.  Une belle particularité : il y a une équipe d’adolescents à l’école Fe y Alegria de Cutervo et les parents de ces jeunes se sont regroupés en une équipe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En route vers Yamoussoukro

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Camps de l’Avenir sont bien commencés dans la capitale de la Côte d’Ivoire. Après la messe d’ouverture, jeunes et adultes se sont mis en route pour cueillir la vie. Bonne marche !

Les Camps de l’Avenir au Togo

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mois de juillet voit se multiplier la vie des Camps de l’Avenir dans plusieurs pays. Au Togo, aussi les jeunes ont donné rendez-vous à la vie. Toute une vie !

 

Les Camps de l’Avenir du Burkina Faso

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Malgré les incertitudes vécues dans certaines régions du pays, les responsables du SPV et des Camps de l’Avenir ont tenu les deux camps des jeunes en juillet, mais dans un lieu différent de celui prévu.
Plusieurs activités étaient au programme : concours de chant-thème, activités de cirque, préparation du Tô (plat national à base de mil ou sorgho), excursion en pleine nature, fabrication de tentes…
Bravo à l’équipe !

Une rencontre de formation au Madagascar

Les responsables des équipes SPV/S.AHY.A du Madagascar ont tenu une rencontre de formation au début du mois de juillet.  Parmi les activités, chacun a été invité à dessiner au tableau les yeux bandés avec l’aide des membres de son équipe. Une manière de vivre la solidarité.

Les membres sont bien conscients de la réalité économique et sociale difficile du pays.  Avec le SPV, ils espèrent semer quelques brins d’espoir.

Un article plus long paraîtra dans le Khaoua de septembre 2019.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une nouvelle équipe au Togo

Une nouvelle équipe d’adultes a vu le jour au Togo. La première réunion a permis de mieux comprendre les objectifs du SPV. D’autres personnes se sont montré intéressées.

Session SPV

Bonjour à vous tous et toutes !

Vous trouverez ici l’invitation à la session SPV.

Le SPV offre une formule souple pour l’accompagnement de jeunes dans la diversité. Nous avons actuellement des groupes de jeunes du primaire, du secondaire, du collégial et de l’universitaire. Nous trouvons aussi des équipes d’adultes, des équipes intergénérationnelles, une équipe d’aînés, des équipes sur les réseaux sociaux (anciens membres qui communiquent à distance). En Afrique, des équipes accueillent des jeunes musulmans, tandis qu’au Pérou on est très œcuménique…
C’est vous dire qu’il est possible de marcher au rythme de la vie pour mieux habiter notre maison commune en portant des valeurs évangéliques pleines de fraîcheur pour notre monde.

Alors, serez-vous des nôtres ? Ne manquez pas d’inviter des jeunes et des amis !

Bon été !

Jean-Marc St-Jacques c.s.v.
responsable général

Des muffins pour les sinistrés du Québec

L’équipe Régalo-Pasto, de Vaudreuil-Dorion, a fait des des muffins pour les jeunes de la paroisse qui ramasseront des déchets lors de la journée de la terre et les membres ont aussi fait des pâtés chinois et des riz au poulet pour des sinistrés des inondations.

La Flamme vivante de Ouagadougou

Le F. Désiré Legma, c.s.v., responsable du SPV du Burkina Faso, a relancé des anciens des premières équipes d’il y a 19 ans.  Ainsi est renée l’équipe Flamme vivante par le biais de WhatsApp.  Lors du passage du responsable général, les membres ont partagé un repas ensemble, question de voir comment relancer cette équipe et soutenir les Camps de l’Avenir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.