SPV Banfora : communion

Le F. Jean-Baptiste Yabe, c.s.v., responsable du SPV Région ouest du SPV Banfora, nous informe :  « Il a plus au Seigneur de rappeler à lui son humble serviteur M. PALE Marc, le petit frère de M. PALE Robert, notre premier PTR des régions Ouest. En concertation avec les autres membres, et comme c’est la coutume chez nous, nous irons présenter nos condoléances à la famille éplorée. »

Notre communion !

Racisme : des événements qui appellent à des changements

Les derniers événements qui secouent les États-Unis ont remis à la face du monde cette réalité du racisme qui est durement vécue par trop de personnes de par le monde.

Nous vous proposons la lecture de deux articles sur la question.

Un premier de Rodney St-Éloi, poète, écrivain et éditeur, paru dans Le Devoir, 10 juin 2020.  Le deuxième est paru  dans plusieurs quotidiens. Il est de Dany Laferrière, écrivain et membre de l’Académie française.

Rodney St-Éloi

Dany Laferrière

Le SPV de la RD Congo : projets en temps de pandémie

Ulrich Nzau, responsable du SPV de la  RD Congo, nous écrit : « Le monde entier est marqué par cette pandémie de la Covid 19. La République démocratique du Congo n’est pas épargnée par cette maladie et enregistre des chiffres de plus en plus élevés de personnes malades. Cette pandémie a un impact au point de vue économique. L’inflation monte en flèche, ce qui anéantit, peu à peu, le pouvoir d’achat des petites gens. Dieu merci , il y a encore beaucoup de bonne volonté, de courage et d’engagement pour créer de meilleures conditions de vie ! Pour améliorer le bien-être de la communauté , le SPV RD Congo a relancé depuis le mois de mars 2020 un élevage de 800 poules de chair pour chasser la famine et continue à aider les familles qui ont de la difficulté à s’approvisionner en eau potable pendant ce temps de confinement en respectant les mesures barrières. Vous trouverez ci-joint les photos. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

L’école Léandre-Dugal développe ses services

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gérard Eugène Andriantiana nous écrit : « Grâce au soutien de Solidarité SPV, l’école Meva – Foyer Léandre-Dugal, a pu installer sa cantine et sa bibliothèque.  Malheureusement, à cause de cette pandémie coronavirus, l’école est fermée depuis le mois de mars 2020 et on ne sait pas encore quand  elle va pouvoir rouvrir. On attend encore l’autorisation du gouvernement qui dépend de l’évolution de cette pandémie. La crise est mondiale… Et encore merci pour votre soutien. »

« Les religieuses Oblates de Saint-François-Xavier ont commencé la construction de leur maison juste à côté de nous. Commencée le 7 février, la construction devrait se terminer au plus tard en septembre.  Ces sœurs enseigneront à l’école. »

 

Nouvelles des CPV de la Côte d’Ivoire

Depuis l’apparition du premier cas de la COVID-19, toutes les activités sont bouleversées à savoir la fermeture des  établissements, les paroisses. Ainsi, les activités CPV en ont pris un coup. De façon générale toutes les équipes ont cessé de mener leurs activités, car elles sont implantées sur les paroisses et les établissements qui ont fermé leurs portes. La capitale économique, Abidjan, est isolée des autres villes de l’intérieur. Cependant les membres et chaque équipe  essaient de maintenir cette lueur d’espoir pour vivre débout.

C’est ainsi que l’équipe Diaspora a maintenu ses activités via les réseaux sociaux en échangeant sur des thèmes d’actualité. Aussi les membres  l’équipe senior Arc-en-ciel de la paroisse Notre-Dame de l’Incarnation se communiquent régulièrement des nouvelles sur leur groupe WhatsApp.  Malgré le confinement arrêtant toutes activités professionnelles, mais la culture quant à elle avance. Dans l’esprit de la CPV (Communauté de Préparation à la Vie), la communauté viatorienne de Ferkéssédougou était dans l’allégresse avec le Tchologo. (Voir photo).

Cette année, malgré l’engouement  de l’organisation du camp de l’avenir déjà entamée , nous devrons y surseoi, mais nous envisageons en faire une activité de formation et de réflexion sur le fonctionnement de la CPV et des camps de l’avenir en vue de redynamiser nos activités. Elle se fera uniquement avec les animateurs selon l’évolution de la crise sanitaire, de la disponibilité des encadreurs et des moyens.

La pisciculture au Madagascar : une réussite !

Grâce au soutien de Solidarité SPV, le SPV du Madagascar a pu lancer sa pisciculture.  Comme vous le constaterez sur les photos, ce projet a demandé beaucoup de travail et d’engagement des membres du SPV.  Un projet créatif !  On fait même de la culture de légumes sur l’eau !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le départ d’un artisan duSPV

Nous venons d’apprendre le décès du P. Hector Bibeau, monfortain, à l’âge de 94 ans, des suites de la COVID-19. Sur la notice nécrologique, il est écrit : « Le Père Bibeau partagea sa vie entre l’éducation et la pastorale. Il mit ses compétences de professeur et d’historien au service des élèves du séminaire Montfort (Papineauville) de 1963 à 1971. Il fut par la suite responsable de la pastorale des vocations puis membre de l’équipe de prédication itinérante de la maison Reine des Cœurs de Drummondville. De 1980 à 1988, il fut secrétaire à la maison générale de Rome. Revenu au Canada, il entreprit une longue carrière de pastorale paroissiale, d’abord à la paroisse de la Présentation de Marie de Dorval, comme curé (1988-2000), puis comme vicaire à la paroisse St-Jude (Montréal). Seule la maladie l’arrêtera de travailler à l’âge de 90 ans. »

Le P. Hector a été un artisan des débuts du SPV dans la grande région de Papineauville dès les années 1960. Les Monfortains et les Sœurs des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie, tout spécialement S. Lise Marsan, ont collaboré ensemble à l’animation de nombreuses équipes SPV dans ce séminaire transformé en école secondaire polyvalente. Les activités ne manquaient pas avec toute l’audace et la créativité de ces éducateurs hors pair. Le P. Hector s’est également engagé pendant des années à l’exécutif et au conseil général du SPV. Par la suite, nous avons retrouvé le P. Hector à Drummondville où il a accueilli de nombreux groupes du SPV pour les mémorables retraites du printemps animées par l’équipe du SPV.

Grand ami du F. Léandre Dugal, c.s.v., le P. Hector le visitait régulièrement même jusque dans les dernières années. Tous les deux discutaient fort sur différents sujets d’actualité et leur vision d’Église. S. Lise Marsan, ss.c.c.j.m., les ramenait sur terre avec son expérience de responsable de paroisse. Il avait continué sa correspondance et son soutien à la souscription SPV jusqu’à il y a quelques mois. Il aimait toujours rencontrer ses amis du SPV quand il présidait l’eucharistie au Sanctuaire St-Jude de Montréal.

Nous garderons le souvenir d’un homme décidé, un grand éducateur, soucieux des jeunes et de leur proposer des voies d’avenir heureuses. Merci pour ce qu’il a été avec nous tous ! Notre communion avec les membres de sa famille et de sa communauté religieuse !

De joyeuses Pâques… malgré tout

Bonjour à vous toutes et tous !

Nous sommes à quelques heures d’entendre les alléluias de Pâques, ces cris de joie qui nous rappellent que la mort n’aura jamais le dernier mot, que la vie resurgira toujours, que l’horizon de l’histoire n’est pas bloqué définitivement. Il faut nous le redire dans le contexte qui est le nôtre. Tout nous porte à désespérer, surtout avec cette impossibilité de nous retrouver au quotidien dans le partage d’un repas, dans un temps de réflexion-partage, dans un temps de célébration… ou tout simplement pour être là ensemble… Communion et tendresse, justice et paix font partie de notre idéal. Lire l’article