La pisciculture du Madagascar en pleine opération

Landimanana Rabenantoandro, responsable du SPV du Madagascar, est heureux de nous dire que la pisciculture fonctionne bien.  Pour protéger le secteur, il y a même maintenant un gentil chien qui alerte nos amis en cas de l’arrivée d’un intrus.  

Ce projet a vu le jour grâce au soutien de Solidarité SPV.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

La tournée du SPV Burkina Faso se poursuit

Ce diaporama nécessite JavaScript.

F. Jean-Baptiste Nambia YABE, csv, responsable de la région Ouest écrit : « Dans la poursuite de ses activités, le bureau national du Service de Préparation à la Vie a organisé sa tournée des équipes de la région ouest du Burkina Faso. Cette tournée s’est déroulée du samedi 27 mars au dimanche 28 mars 2021. Etaient présents à cette rencontre les FF. Clément OUEDRAOGO, csv, président national, Jean-Baptiste YABE, csv, économe national, Benjamin KONE, csv, organisateur national et trois confrères CSV qui nous ont accompagnés.
Arrivé à Bobo,  le responsable M. PALE Robert nous a accueillis avec joie. Et ce fut en même temps le lieu d’échange avant la rencontre avec l’équipe qui nous attendait. Avec lui nous avons mieux connu la vie des équipes dans cette région. Il faut noter que le début a été très difficile dû aux mesures restrictives établies par le ministère de la santé, mais aussi de l’éducation dans les écoles. Il faut noter que l’équipe Sainte Marie de Tounouma a pris la responsabilité du civisme dans l’établissement : éviter de jeter les ordures par terre, de manger en classe, le respect du règlement intérieur … Telles sont les activités que ses spévistes font à l’école.
Partant de l’histoire et des objectifs du SPV, le F. Clément OUEDRAOGO, leur a prodigué beaucoup de conseils pour l’avenir du SPV dans cette région, au Burkina Faso et dans le monde entier. Ce fut un moment de formation pour ces jeunes désireux de cueillir la vie à temps et à contretemps.
Le dimanche 28 mars 2021, nous avons eu une rencontre avec les responsables de la région des Cascades : les FF. Michel Pio DA, csv, et Grégoire AYENA, csv. Pour cette région également, la vie est au rendez-vous avec les jeunes de l’Établissement Louis-Querbes de Banfora. Des activités sont déjà programmées. Lors de ces rencontres, des propositions ont été faites pour améliorer la vie du SPV au Burkina Faso. Nous rendons grâce à Dieu, car toutes nos rencontres se sont très bien passées. Merci à chacun pour la disponibilité. Ensemble vivons debout ! »

 

Une nouvelle équipe au Togo

Le vendredi 9 avril, Edmond Nyakossan, responsable du SPV Togo, est allé à l’institut technique DINO GOLO de Lomé.  Il a organisé un entretien présidé par une dame qu’il avait sollicitée dans le cadre de la promotion de la jeune fille sous le thème  » Jeune fille et l’hygiène ». Ce fut un moment apprécié et déjà le SPV va devenir un mouvement à part entière au sein de l’établissement dès septembre prochain.  L’équipe de Kpogan  continue à se réunir. Edmond leur a fait parvenir des programmes seniors et des guides d’animation afin d’encourager chacun à s’impliquer davantage. Une rencontre est prévue avec le président de cette équipe dans les jours à venir sur le Campus universitaire de Lomé, rencontre au cours de laquelle ils parleront des grands axes de l’organisation générale du SPV Togo.

SPV Vahatra en visite !

Le 11 avril, l’équipe SPV Vahatra (Madagascar) a tenu une belle rencontre en allant à la ville d’Ambohitrimanjaka pour profiter de l’environnement et de l’air frais. Après la rencontre, les membres sont allés visiter RANDRIANALISOA Nasandratry Niavo, membre de l’équipe Vahatra, qui vient d’avoir un nouveau né. Félicitations Niavo et bienvenue Fenitra Michael !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Soutenons Haïti

Le 17 mars 2021, la Conférence Latino-Américaine des Religieux (CLAR) a publié une déclaration détaillée sur la situation en Haïti. Les extraits suivants sont tirés de cette déclaration :

« …nous dénonçons publiquement la situation actuelle de violence, d’insécurité et d’anarchie généralisée qui ont fait du pays et surtout de sa capitale Port-au-Prince un lieu où il devient impossible de vivre. L’horreur des enlèvements généralisés n’est qu’un aperçu de la réalité à laquelle le peuple haïtien est soumis par des bandes lourdement armées qui influencent actuellement une grande partie de la vie quotidienne… »

« Nous sommes aujourd’hui plus que jamais conscients de l’interconnexion de la vie et que la survie de la personne humaine et de la planète est intimement liée à la conviction que nous nous appartenons et avons besoin les uns des autres. Au peuple haïtien et aux religieux qui exercent leur mission dans cette belle terre, nous demandons d’entendre aujourd’hui notre voix de solidarité qui s’élève avec force pour leur assurer qu’ils ne sont pas seuls, que nous marchons avec eux et que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les aider à obtenir la libération qu’ils cherchent et méritent sur le plan du droit, de la dignité et de la justice. »

Tiré d’un article de la Direction générale des Clercs de Saint-Viateur

La Pâque des pauvres

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dimanche 4 avril, le SPV de Gros-Morne, en Haïti, organisait au local du Bon Samaritain : la Pâque des pauvres. Cette activité a permis aux membres du SPV de se retrouver, de partager leur joie  avec d’autres personnes, tout spécialement des personnes seules, de célébrer la vie…  Il y a eu des temps d’échange, la participation à l’eucharistie, le partage d’un repas. Vraiment, un bon temps de soutien mutuel en ressuscités !  

Un matin de Pâques…

Un matin de Pâques…
Une lumière à l’horizon, un instant d’espoir.
Des femmes étonnées reconnaissent la vie qui pointe.
Pierre et Jean accourent incrédules.
Et si ce matin devenait force de vie, signe des VIVANT DEBOUT.
Et si cette odeur d’un printemps nous faisait oser toutes choses neuves.
Et si cette douce lumière nous menait sur les routes des exclus et des appauvris.
Et si avec eux nous nous mettions à rechercher les voies de la dignité.
Et si cette fissure dans l’histoire de l’humanité nous rappelait le mot fraternité.
Et si cette eau qui se remet à couler nous redonnait le goût de notre terre.
Et si…
Jésus de Nazareth ne serait pas mort en vain et Pâques ne serait pas une fête oubliée.
Osons donc susciter la vie et aider nos sœurs et frères à se relever, à se remettre debout.
Il y a tant à faire. Ne tardons plus ! Soyons dès aujourd’hui des porteurs de la joie de Pâques, celle des libérateurs de vie, celle des créateurs de communion, celle des défenseurs des victimes de nos systèmes sociaux et politiques…
Osons toujours la vie ! Joyeuses Pâques !

Une célébration d’engagement en Haïti

Le 7 mars dernier, cinq Viateurs associé.e.s ont renouvelé leur engagement au sein de la communauté viatorienne d’Haïti. Ils s’engagent ainsi à poursuivre l’idéal du vénérable Louis Querbes, le fondateur de la communauté des Clercs de Saint-Viateur. Parmi eux, deux sont bien engagés dans le SPV : Mme Patricia Thermonfils et M. Hernio Carrié. Nos hommages !

De gauche à droite : Yves Antoine, Vonette Pierre-Louis, Hernio Carrié, Patricia Thermonfils, Christophe Présumé

Un temps de partage -SPV Fanantenana, Madagascar

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À la fin du mois de mars, une rencontre s’est tenue avec les équipes SPV Fanantenana du Madagascar.  Lors de ce temps de partage, chaque membre était invité à faire un rapport sur ce qui a été fait au cours des dernières semaines.  Il y a aussi eu des interventions sur les problèmes vécus dans chaque équipe.  Quelques activités ont été vécues comme l’apprentissage de Kabary, le partage des expériences et compétences avec des équipes, l’éducation alternative des enfants, etc.  Les participants ont aussi préparé quelques autres activités à vivre. Et enfin, le tout s’est terminé par le partage d’un goûter avec les petits enfants.