Action de grâce SPV – Communauté Saint-Jean

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le samedi soir 15 juin, les membres de la communauté Saint-Jean, jeunes et parents, ont célébré leur fin d’année.  Ce groupe se rencontre tous les samedis soirs : rencontres de catéchèse et rencontres SPV.  Le P. Robert Jean, c.s.v., a présidé l’eucharistie et le responsable général Jean-Marc a commenté le texte de la parole.

Par la suite les animateurs Antoine, Mariane, Salwa, Adam avaient prévu un repas et quelques jeux. Ce fut l’occasion de dire merci à toutes les personnes qui soutiennent ce groupe.

Ils reprendront leurs activités aux Camps de l’Avenir par un trois jours de partage, de jeux et de célébration.

En pleine préparation des Camps de l’Avenir en Côte d’Ivoire

Les équipes CPV (communautés de préparation à la vie) sont à préparer les Camps de l’Avenir en Côte d’Ivoire.

On prépare la nouvelle année en Ouganda

 

Le 14 juin 2024, le responsable du SPV Ouganda a tenu une réunion de travail avec le comité SPV Ouganda. À cette occasion ils ont parcouru les nouveaux bulletins SPV. Ils ont également échangé sur les contenus du module et des programmes du SPV.

 

La journée de l’environnement est célébrée au Madagascar

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un jour pour agir, une vie pour préserver.
🌱 Un grand merci au Coeur de Forêt Madagascar pour les partages pendant la célébration de la Journée Internationale de l’Environnement.
« Un sol dégradé annonce un environnement en péril, agissons avant qu’il ne soit trop tard. »

Les religieuses-eux du Canada prennent position

Le Conférence religieuse canadienne a publié le samedi 15 juin dans Le Devoir, une lettre adressée à M. Justin Trudeau, premier ministre du Canada. Cette lettre aborde deux points majeurs dans la lutte à la pauvreté: le droit au logement et la sécurité alimentaire.

À lire et prier !  Ce peut aussi être l’occasion de mieux connaître les groupes qui défendent les droits et libertés.

Cliquez sur ce lien pour lire l’article : des-droits-humains-a-liberer-des-lois-du-marche

Les jeunes en fin d’année scolaire – Madagascar

L’école de SPV Felana prépare les examens de fin d’année ! Située dans la campagne d’Antsirabe, au Madagascar, elle accueille les enfants défavorisés de la maternelle au collège.  

Il en est de même pour l’école Meva Centre Léandre-Dugal.

La vie continue à Port-au-Prince

Dans un article à paraître dans la revue Khaoua du mois de juin 2024, le F. Claudy Louis, c.s.v., nous fait voir comment il est encore possible d’aller de l’avant dans le contexte difficile que traverse Haïti, encore plus dans la capitale Port-au-Prince.  À lire !

En attendant, voici une photo prise lors de la dernière rencontre de l’équipe LES SEMEURS D’ESPOIR.

Des équipes toujours en action

Un groupe SPV de Groupe scolaire Saint-Viateur de Ouagadougou s’est donné une formation en informatique.

Dans le cadre de sa rencontre dominicale, le SPV KONDENGUI (annexe d’Ekye) du Cameroun a souligné l’anniversaire de Sandrine en la remerciant pour sa grande collaboration.

 

Des poules qui aident à la vie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ulrich Nzau, responsable du SPV de la République démocratique du Congo, nous écrit : « J’aimerais juste vous donner des nouvelles d’ici. En ce qui concerne le projet poulailler, nous venons de commercialiser les poulets de chair. Grâce à ce projet poulailler, les femmes qui font du petit commerce dans la rue viennent s’approvisionner à nos poulets de chair à un prix bas pour les revendre sur le marché. La survie des familles repose en grande partie sur les femmes. Le projet répond à un besoin réel et urgent, car il intervient dans le but de renforcer la sécurité alimentaire et l’accroissement des sources de revenus. Les revenus supplémentaires dégagés servent en partie à alimenter la caisse du mouvement pour soutenir les activités des équipes SPV et à investir dans nos programmes. C’est tout simplement la continuation des actions. Pour le moment, nous avons relancé l’élevage des poules pondeuses . En plus, les équipes SPV RD Congo se réunissent tous les dimanches de 15 heures à 17 heures pour assurer l’appartenance à la communauté, l’engagement et la réflexion sur le thème de l’année  :  » ici et maintenant Levons nous ! »