L’Assemblée générale souligne aussi le 55e

Lors de l’Assemblée générale du 19 janvier dernier, les membres de l’Assemblée ont souligné avec joie le 55e anniversaire de la fondation du SPV. La célébration eucharistique a été présidé par le P. Nestor Fils-Aimé, c.s.v., supérieur provincial des Clercs de Saint-Viateur du Canada. Le P. Nestor a été membre du SPV pendant plusieurs années et il collabore toujours à des activités ou des publications du SPV.

Le bouquet de roses a été préparé par Savina Paone, fleuriste et ancienne secrétaire du SPV, et offert par Bernard Sanche, c.s.v., en lien avec le SPV depuis sa fondation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les 15 ans du SPV du Madagascar

Voici quelques photos pendant les fêtes d’ouverture du 15e anniversaire du SPV/S.AHY.A du Madagascar. Le SPV a été fondé dans ce pays le 19 janvier, comme tout le SPV.  Ce fut donc aussi l’occasion de souligner le 55e anniversaire du SPV.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Monique Carrier toujours en communion

Les conjoints mariés depuis 55 ans fêtent leurs noces d’orchidée.

Ce fut une inspiration pour moi en ce 55e anniversaire de la fondation du SPV.

Jetons d’abord un coup d’œil sur les orchidées.
Elles sont le symbole de la fécondité.
Ce sont des plantes dotées d’une bonne résistance.
Elles forment la famille la plus riche et la plus variée du monde végétal.
Elles se retrouvent partout sur la planète avec ses 30 000 espèces différentes et plus.

Regardons maintenant les 55 ans du SPV.
Depuis sa fondation le SPV a toujours été bien fécond, au Québec d’abord et maintenant dans plusieurs pays du monde. Il résiste à toutes les tempêtes de réorganisation et forme une grande famille très riche par la diversité de ses membres ainsi que par la diversité de ses modes de fonctionnement adaptés aux différents pays.

Les orchidées ont besoin d’être exposées à la lumière mais sans soleil direct. Elles poussent très bien à l’intérieur. Nous aussi du SPV nous avons besoin d’entrer à l’intérieur de soi pour trouver le soleil de la lumière de notre foi, de notre amour et de notre espérance. Plusieurs espèces d’orchidées ont une très grande longévité. C’est ce que je souhaite à la grande famille du SPV, encore plusieurs années de vitalité dans les différents milieux où la vie a besoin de témoins engagés. Longue VIE !

Monique Carrier
membre du SPV durant 50 ans

Le SPV d’Haïti souligne le 55e du SPV

  • Sonia Valéry de Solidarité pou un demen pi bèl de Port-au-Prince, nous offre ses meilleurs vœux et l’assurance de la communion de son équipe.
  • SPV Feu d’espérance de Port-au-Prince : « En ce jour mémorable et inoubliable, nous prenons le plaisir de vous saluer et de vous remercier pour cette belle initiative qu’est le SPV.  Un institution qui instruit et engage les gens à aimer la vie. Une institution qui aide les jeunes et les adultes à surmonter les obstacles de la vie qui est si difficile, surtout en Haïti. « 
  • SPV Gros-Morne : « Dans le but de prouver les bienfaits du SPV, nous nous sentirions indifférents si nous ne procédions pas à souhaiter un heureux anniversaire à tous les membres du SPV.  Bonne fête !
  • François John : « Le jour de notre naissance est un jour inoubliable dans tous les sens.  Pour ne pas rester indifférents face à ce grand jour, frères et sœurs dans le Christ,  je vous souhaite « Bonne Fête » du 55e SPV.  Que Dieu continue à veiller sur vous en tant que moteur du mouvement. « 

De nombreux vœux reçus pour le 55e

Le SPV a reçu des vœux de plusieurs personnes à l’occasion du 55e anniversaire du SPV. Mentionnons parmi ceux-ci les petits mots suivants :

  • Joseph Koua Kouame, Argentine, nous offre le chant de la beauté de la création.
  • Hernio Carrié, responsable national d’Haïti : « Je voudrais souhaiter bonne fête à tous et toutes.  Que cette journée soit pour nous un moment de partage, d’amour et de communion. Soyons des porteurs d’espérance. Allons, marchons, oui le bonheur est là. »
  • Landimanana Rebenantoandro, responsable du SPV de Madagascar : « Heureuse fête du 55e !  Ici, nous soulignons en même temps les 15 ans du SPV malgache. »
  • Elva Vautour, ancienne responsable d’Acadie : « Heureuse fête du 55e !  Le SPV fut un cadeau du ciel pour moi.  De pouvoir partager ma foi avec vous tous fut un honneur à travers toutes ces années… »
  • S. Pierrette Pelletier, ancienne animatrice : « Je me réjouis avec vous en ce 55e anniversaire de la multiplication des groupes SPV dans autant de pays différents et du sens qu’elles peuvent apporter à la vie et à l’engagement joyeux des ados du monde. Dieu soit loué! »
  • S. Marie-France Longpré, s.g.m. : « Je souhaite longue vie à cet organisme très inspirant pour les jeunes et les moins jeunes. »
  • Les Sœurs Notre-Dame du Perpétuel-Secours de Saint-Damien :  » Bravo pour le 55e anniversaire de la fondation du SPV !  Des compagnes ont fait avec bonheur du SPV.  Avec vous, nous célébrons la vie bien que nous sommes une communauté vieillissante… »
  • Mgr Gilles Lemay, évêque d’Amos : « Félicitations pour le 55e anniversaire le 19 janvier. Avec vous, je serai en action de grâce. Mille bénédictions. »

55e anniversaire du SPV

Chers.ères ami.e.s,

bonjour !

Le 19 janvier 1964, quelques jeunes et un éducateur, le frère Léandre Dugal, c.s.v., se donnaient rendez-vous dans le « garage » de la résidence des Viateurs de la rue Stirling, à Montréal. Naissait ainsi le Club des jeunes qui deviendra le Service de Préparation à la Vie (SPV).  Dès la première rencontre, ces engagés de la vie centraient leur idéal sur celui des premiers chrétiens (Actes des Apôtres 2,42-47). Ils choisissaient ainsi de placer la fraternité et la communion devant l’individualisme, de croire en un Dieu vivant toujours actif au coeur de sa création plutôt que de marcher au rythme du vent, de s’engager à libérer la vie au lieu de frileusement rester dans les serres chaudes de nos petites vies. Lire l’article

Une belle activité au Centre SPV

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au début du mois de décembre, les jeunes de l’équipe SPV du Centre SPV ont eu beaucoup de plaisir à décorer les biscuits cuits par Richard Fiola. Des centaines de biscuits ont ainsi été réalisés et seront partagés lors de plusieurs événements durant le temps des Fêtes.

4e dimanche de l’Avent

Bonjour à vous toutes et tous !

Nous sommes aux portes de la nuit de Noël.  En ce temps de grande fébrilité, nous sommes invités comme Marie à nous mettre en route pour aller au rendez-vous de la vie, ici celui de deux mères qui accueilleront la nouveauté étonnante d’un monde nouveau.  « La mère de mon Seigneur vient jusqu’à moi… »  Voilà le beau et étonnant message du Dieu des chrétiens. Il n’est pas un Dieu qui se cache quelque part dans les nuages. Il est le Dieu qui prend la route à la recherche de toute femme et de tout homme qui attendent une bonne nouvelle, une nouvelle qui fait tressaillir de joie et chanter des magnificats aux couleurs de la tendresse, de la justice, de la miséricorde… Lire l’article